Céline Dessimoz, candidate Conseil national, Les Vert-e-s, Canton du Valais

DessimozC

Etes-vous favorable à la prolongation du moratoire sur la culture de plantes génétiquement modifiées dans agriculture?
Oui, je suis en faveur d'une prolongation indéfinie du moratoire.

Pourquoi êtes-vous  pour une prolongation du moratoire?
Je suis pour la prolongation indéfinie du moratoire sur les OGM. Je suis pour une agriculture raisonnée qui cultive des produits agricoles de saison, de qualité avec du goût et des nutriments identifiés. Les cultures des OGM sont recherchées par de grosses entreprises qui recherchent davantage le profit économique que la culture du bon produit. Les cultures OGM favorisent les cultures hors saison. Je ne vois pas ce que notre agriculture et les consommateurs y gagneraient. Les OGM visent simplement une meilleure rentabilité du produit, pas une meilleure qualité. Or, c'est la qualité du produit qui fait aussi sa rentabilité, c'est ce que je pense et ce que je défends.

Les produits issus des nouvelles techniques de génie génétique doivent être étiquetés comme OGM?
Oui

Régulation des nouvelles techniques de génie génétique (comme par exemple Crispr/CAS) et des produits qui en sont issus?
Oui, je suis en faveur d'une régulation stricte, conformément à la législation existante en matière de génie génétique.

Pourquoi?
Je suis pour une régulation stricte des nouvelles techniques de génie génétique pour plusieurs raisons. Tout d'abord le principe de prudence doit à mon sens être de mise. Que sait on des effet de ces nouvelle techniques et des conséquences sur notre santé? Ensuite, le consommateur a le droit de savoir ce qu'il mange, et pour cela il faut une obligation d'informer.
Sans régulation stricte, pas d'information fiable. Enfin, le génie génétique n'est pas une solution pour la pérennité de notre agriculture et pour le déclin de notre biodiversité bien au contraire!